FAQ

Qu’est-ce que l’orthodontie ?

L’orthodontie consiste à guider la croissance des bases osseuses et des mâchoires et à déplacer les dents afin d’améliorer les fonctions orales et l’harmonie du sourire. L’orthodontie s’adresse aux enfants, aux adolescents et aux adultes. Un orthodontiste est un chirurgien dentiste, spécialisé en orthopédie dento-faciale.

Les spécialistes qualifiés en orthopédie dento-faciale ou orthodontistes sont des chirurgiens dentistes titulaires du Doctorat en Chirurgie Dentaire (6 années d’études après un concours commun avec les médecins, pharmaciens, kinésithérapeutes, sage femmes et infirmières) qui ont approfondi leur formation par un enseignement supplémentaire de 4 années dans un domaine très précis : l’orthopédie dento-faciale.

Cette spécialisation, d’une durée de 4 années, s’effectuait de manière à la fois théorique en Université et clinique par le biais d’une expérience hospitalière en CHU. Ces 4 années de spécialisation étaient sanctionnées par un examen national, le Certificat d’Etudes Cliniques Spéciales Mention Orthodontie (CESCMO).

Depuis 2012, la seule voie universitaire menant à la spécialité est l’internat qualifiant commun aux chirurgiens dentistes et aux médecins. Cette formation représente 4500 heures de présence hospitalière et universitaire sur 3 ans.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet de la Fédération Française d’Orthodontie : www.orthodontie-et-vous.fr,
la Société Française d ‘Orthopédie Dento-Faciale : www.sfodf.org,
et celui du Syndicat des Spécialistes Français en Orthodontie : www.orthodontie-infos.fr

A quel âge commencer un traitement d’orthodontie ?

Aujourd’hui, la Haute Autorité de Santé recommande une consultation de dépistage à l’âge de 6 ans chez un orthodontiste. Cependant certains enfants présentent des anomalies pouvant nécessiter une prise en charge plus précoce.
Le moment de début de traitement dépendra de chaque situation clinique mais pour permettre à votre orthodontiste de disposer d’un maximum de possibilités thérapeutiques, il est préférable de lui demander son avis précocement.

Peut-on faire de l’orthodontie à l’âge adulte ?

Oui. Le développement des techniques de pointe en orthodontie a rendu cette discipline accessible aux adultes. Aujourd’hui, cette population représente une part importante de notre activité.

Existe-t-il des techniques discrètes ?

Oui. Pour les adultes mais aussi les adolescents, il existe aujourd’hui des appareils multi-attaches en céramique, plus discrets, ou bien des gouttières invisibles que l’on « clipse » sur les mâchoires (de type Invisalign*).

Combien coûte un traitement d’orthodontie ?

Le coût d’un traitement est variable selon sa complexité et le type d’appareil utilisé. Il est le plus souvent calculé par semestres (forfait correspondant à 6 mois de traitement).
Si le traitement commence avant l’âge de 16 ans, l’Assurance Maladie peut rembourser jusqu’à 6 semestres à hauteur de 193,50 euros par semestres. Si vous avez une mutuelle, le reste sera à sa charge. En fonction de votre contrat, il se peut que vous ayez une participation personnelle à fournir.
Si vous êtes bénéficiaire de la Couverture Maladie Universelle, votre traitement sera intégralement pris en charge à condition qu’il ait débuté avant l’âge de 16 ans.
Si le traitement commence après l’âge de 16 ans, il est à la charge du patient mais il se peut que votre mutuelle propose des forfaits réservés à l’orthodontie pour les plus de 16 ans.
Si une préparation orthodontique est nécessaire en préalable à une intervention de chirurgie maxillo-faciale, l’Assurance Maladie peut prendre en charge 1 semestre non renouvelable sous condition de présentation d’un certificat du chirurgien.

Combien de temps dure un traitement d’orthodontie ?

La durée d’un traitement dépend de sa complexité mais aussi de la coopération du patient (des rendez-vous oubliés, des appareils cassés ou perdus rallongent considérablement la durée d’un traitement).
Chez le jeune enfant, il est fréquent d’effectuer le traitement en 2 temps, séparés par une période d’interruption.

Vais-je avoir mal ?

En règle générale, la pose de l’appareil n’est pas douloureuse. Pendant quelques jours, vous pouvez cependant souffrir de sensibilités lors de la mastication. Votre orthodontiste vous conseillera d’adapter votre régime alimentaire et éventuellement d’avoir recours à des antalgiques de palier 1 (Paracétamol ou Ibuprofène).

Y a-t-il des précautions à prendre pendant mon traitement?

Oui et du respect de celles-ci dépendra la réussite de votre traitement !
Vous devrez proscrire tous les aliments durs et collants (nougat, caramel, chewing-gum, noix) et éviter de vous ronger les ongles ou de mordiller des stylos car sinon, votre appareil pourra être endommagé et votre traitement rallongé….
Vous devrez également avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable pour éviter l’apparition de lésions carieuses. Une technique de brossage adaptée vous sera enseignée lors du rendez-vous de pose de votre appareil.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet de l’UFSBD : www.ufsbd.fr (rubrique l’UFSBD et vous – Brossage).